Casséééééééééééééééé

Comme l’a si bien dit Nolwenn Leroy : « Cassééééééééééééééééééééééééééééééééééééééé » !!! Bon il va quand même falloir que ça s’arrête car je suis à court de références concernant la casse (gardons en mémoire mon « et tu casses » du dernier article).

Après avoir cassé… Nous avons continué… à casser ! Nous nous sommes donc bien défoulés, avons accumulé beaucoup de gravas, partout, je dirais même un tapis de gravats, dedans, dehors. Bon c’est chouette de casser et tout, mais je vous avoues que ça a quand même un côté déprimant parce que mine de rien, ça encombre, ça soulève plein de poussière, et même si on fait des choses, on est actif, bah on n’a pas vraiment l’impression que ça avance quoi !

Alors oui, certes, on voit les espaces apparaitre, vraiment, mais on marche sur des monticules de briques, plâtre, papier peint, etc.

Démolition-man s’attaquant à la hotte de la cuisine (impressionnant) – Feu les cloisons de la cuisine et de l’entrée

Démolition du fond plafond – oh les belles poutres ! et joli parterre de gravas…

 

Alors on a commencé un GRAND ménage. Et le résultat est plutôt encourageant ! ENFIN, on voit vraiment les espaces, on commence à penser à la suite, on a la place de circuler. Ça change tout !

Tada !

Tout beau tout propre ! (et si peu poussiéreux…)

 

Bon je dois avouer que la maison nous prend quand même beaucoup de temps et du coup je n’ai pas vraiment eu beaucoup de temps pour vous faire de mise à jour, mais on a bien avancé. On n’a quand même pas fait que casser en 3 mois. Que nenni !

Pendant que Monsieur continuait de casser, purgeait et enlevait les radiateurs, démontait les éléments de salle de bain (pourtant tellement au goût du jour…) et de cuisine (oui parce que la cuisine à l’étage on passe quoi ! Elle sera mieux en bas), je me suis occupée d’enlever toute l’installation électrique, de couper tous les tuyaux d’eau et de gaz de la maison, démonter la chaudière. Je préfère vous dire que ce n’était pas une mince affaire ! Mais que de belles découvertes : les beaux autocollants sur le carrelage de la cuisine, de merveilleux papiers peints à fleurs, des fils électriques en tissu, prises et interrupteurs datant de diverses époques, de quoi ouvrir un musée !! (enfin si on a le temps hein)

 

Quelques photos aussi de l’extérieur, qui a pris un sacré coup finalement, car autant il était très présentable au départ, autant il s’est transformé en véritable décharge publique où l’on stocke tout ce dont on ne veut plus à l’intérieur… Et pourtant on a multiplié les allers-retours à la déchetterie, au point qu’ils commencent à nous regarder de travers quand on arrive… et oui, on est limité en quantité ! Qui l’eut cru ?! (pas moi en tout cas… oui je débarque !)

Extérieur03

Extérieur04

Extérieur06

IMG_4764

 

Bref, on a quand même bien bossé, et c’est pas fini ! Mais pas trop d’un coup, sinon je n’aurai plus rien à raconter les prochaines fois ! A suivre…

Après tout ça je préfère vous dire qu’on était quand même bien cassé !… mouhahahaha

 

-Em-

Et tu casses…

Comme j’ai pu l’évoquer il y a une quinzaine de jours, nous avons acheté une jolie maisonnette avec beaucoup de travaux de rénovation. Le problème quand il y en a beaucoup, c’est qu’on sait ce qu’il y a à faire, mais on ne sait pas par où commencer !!! Reine des listes que je suis, j’ai entrepris de lister les travaux en vrac… puis par poste… puis par pièce… puis… c’est sans fin ! Après avoir listé en long en large et en travers, modifié, retiré, corrigé, rajouté, fait les plans, refait les plans, re-listé, changé (virtuellement) l’escalier de place, perdu mon dressing (nooooooooooooon), re-refait les plans, retrouvé un dressing (woopwoop), nous avons enfin abouti à une liste de travaux qui nous semble pas mal et sur laquelle nous sommes tous les deux d’accord. Petite victoire !

Première étape, faire des vrais plans de façade et déposer des déclarations préalables et permis de démolir en mairie : check ! Et ô surprise, une semaine après nous avons déjà reçu l’accord pour ces travaux de notre chère mairie !  Toulouse, service urbanisme le plus efficace du monde !!! On va pouvoir attaquer sérieusement !

Deuxième étape, faire ce qu’on peut faire nous-mêmes… Et là, c’était pas gagné d’avance… On ouvre notre super caisse à outils pour faire le tour de ce qu’on a et de ce qu’on peut commencer à faire avec… et là c’est le drame… 3 tournevis, 1 visseuse-dévisseuse, 1 marteau, quelques clous… Ou la caisse à outils de gens qui ont toujours vécu dans des petits appart’ en location et sans travaux 🙂  Bon bah au moins on sait que si on a un cadre à accrocher on peut ! Mais malheureusement, on n’en est pas encore là !

Plan B… « Allo Papa… » Et Papa est arrivé (un peu comme Zorro), la voiture chargée à bloc de tout un tas d’outils et d’équipement improbables : 1 disqueuse, 1 burin, 1 masse, 1 scie ci et une scie ça (pas trop de termes techniques pour le moment, on commence doucement), 1 marteau-piqueur (normal), 1 sécateur, 1 décolle-papier, 1 sabre mètre laser, etc etc.

Et voilà comment on a commencé à casser ! Beaucoup de poussière, de briques cassées, de câbles électriques à déconnecter puis reconnecter, des tas de gravas à évacuer, mais quel plaisir de voir les espaces apparaitre ! Quelques photos avant-après :

Oh le beau papier peint… oui on aurait adoré le garder mais on fera finalement sans ! 😉

Le temps n’était pas au beau fixe, mais nous avons quand même pu profiter de quelques éclaircie pour nettoyer un peu l’extérieur qui avait bougrement besoin d’entretien : scier des arbustes, tailler les rosiers, les lauriers et la vigne, nettoyer les parterres d’Iris.

Photos à suivre prochainement… patience !

 

Voilà, ça avance tranquillement, mais surement. Suite au prochain épisode !!

-Em-

Home Sweet Home

Ça y est, c’est officiel, nous sommes propriétaire, endettés et heureux de l’être !!!

Arrivés sur Toulouse il y a maintenant 2 ans et demi, nous faisions régulièrement un peu de veille pour trouver la maison correspondant à nos envies et projets actuels. Pas facile quand on connait mes critères : une maison, dans Toulouse, jardinet, pas trop loin des transports, budget non extensible, etc etc etc. Mais finalement, nous y sommes arrivés et avons craqué pour une maison en Juillet dernier, pour signature de l’acte authentique en Novembre… mais quelques imprévus plus tard, nous avons finalement signé le 26 Janvier dernier !

Alors voilà, nous voici propriétaire d’une maison d’architecte pour le moins originale, avec une tonne de travaux à faire (dont je tairai la liste pour ne pas vous effrayer!!!) ! Ce qui nous remplit de joie, mais que l’on appréhende aussi un peu. Mais la motivation est là et nous comptons bien transformer cette maison vieillotte des années 50 en petit nid douillé !

Façade11

A noter le coup de cœur pour le toit terrasse, le pied de vigne avec du raisin en abondance dont nous avons pu profiter cet été et de jolis rosiers dont les fleurs ont décoré mes tables et embaumé mon salon !

A suivre donc la transformation de la maison au fur et à mesure de l’avancée des travaux.

2016, année de beaux projets en perspective

xx

-Em-

Amigurumis and me

Voilà bien longtemps (quoi ? plusieurs mois ?…) que je n’ai plus rien écrit ici… Planning chargé cet été entre vacances, week-end, boulot, imprévus, grosse mésaventure… bref, un été bien chargé, riche en émotions ! J’y reviendrai certainement (ou pas) plus tard.

Je me suis cependant bien occupée, ou disons gentiment occupée. C’était pas non plus un été trop productif, mais je me suis attelée à parfaire, ou du moins un peu améliorer ma technique au crochet. Après tout je ne m’y suis mise que cette année (youhou) et j’ai encore beaucoup à apprendre !

Voici donc un petit tour en images de mes travaux estivaux, très largement inspirés (bon ok j’ai tout pompé !) par le livre Tendre Crochet, de Tournicote… à cloche-pied. Ce livre est une merveille, il regorge d’idées cadeaux pour les petits, et ça tombe bien, les naissances se multiplient autour de moi ! Un plaisir pour les petits et moi je me régale !

IMG_0590[1] IMG_0591[1]Une « Framboise » bi-colore pour la jolie Fanny, ma deuxième Pipoufle (oui ma nièce c’est bien ça !).

IMG_1181[1]Ces deux-là on déjà vécu un été entre les mains de leur nouveau maître, le petit Gaspard. Note pour plus tard, éviter l’utilisation de ma laine rouge à poil pour les amigurumis, il vieillit pas très bien ! Suis personnellement très fan du petit lapin marin.

M1 M3Quant à la petit Margot, elle a eu droit à une « Joséphine » rose, parce que c’est une fille bien sûr. Encore un peu de boulot sur mes lettres, je m’y suis pourtant reprise à 10 fois pour qu’elle soit « propre ». C’est en forgeant qu’on devient forgeron ! (et donc en crochetant qu’on devient serial-crocheteuse !)

IMG_0332[1]Et pour finir, je l’ai appelé Mini-bouh ! Parce qu’il a quand même l’air d’avoir super peur… et qu’il faut sérieusement que je travaille mes visages si je veux pas faire flipper les enfants !!!

J’avoue que ça m’aura bien occupé, j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à les crocheter, tout en regardant mes très chères séries US (parce que faire une seule chose à la fois ça m’ennuie), en voiture parce qu’on a quand même fait de la borne pendant l’été (non pas au volant quand même, j’aime bien faire plusieurs choses à la fois mais faut pas déconner !) ou à la plage (bon avec le sable c’est vraiment moyenno…).

Coton DMC Natura Just Cotton acheté chez Arrow Workshop

Chutes de tissus récupérée dans le Sentier à Paris

 

Et c’est pas fini… mais on verra ça plus tard… ou pas !

 

-Em-

Mon premier plaid

Oula…. plus d’un mois déjà sans me connecter sur le blog… oops… Ce n’est pas pour autant que j’ai chômé, ah ça non ! J’ai même été plutôt active dans l’ensemble. J’ai terminé un ouvrage un peu long, commencé et terminé d’autres projets.

Il y quelques temps, je m’étais mise en tête de crocheter un plaid pour ma deuxième petit nièce qui ne tarderait pas à pointer le bout de son nez. J’avais vu différents modèles sur le Net, mais je voulais me lancer dans les granny squares, je n’en avais jamais fait de ma vie c’était donc l’occasion… Bon quand on se lance dans un projet, on (enfin moi) pense pas toujours à tout…. Bref, me voilà partie à faire un plaid avec des tout petits granny… quelle idée ?!

Et voilà comment j’ai occupé une bonne partie de mes soirées pendant quelques semaines. Le plaid était en 3 couleurs, alors, bon ok c’est surement uniquement dans ma tête que ça se passe, mais dès que j’en avais marre je faisais des granny dans une autre couleur, et j’avais l’impression de faire un tout autre travail ! (no comment…)

Ça a commencé comme ça…

IMG_1759Et continué comme ça…

IMG_1768

L’histoire sans fin ???… Et bien finalement non, je trouvais même que ça prenait forme assez rapidement ! Quand ya un dessin et qu’on le voit apparaitre ça encourage finalement !

Et puis un beau jour… La catastrophe ! J’ai tellement travaillé sur ce projet que j’en ai cassé le crochet de ma mamie que j’aimais tant (le crochet et la mamie !). Oh rage, oh désespoir… Je tiens à préciser que j’ai cassé le crochet sur mon tout dernier granny ! et je l’ai terminé avec mon demi crochet… pas facile mais faisable !

IMG_0395

Et un jour, j’ai eu mes 234 carrés ! 🙂 Youpi ! Le plus gros est fait pensais-je… Mais que nenni !!! Je n’avais pas pensé à la phase d’assemblage et rentrage de fils qui est finalement la partie qui m’a pris le plus de temps. Je n’ai pas pensé à les assembler au fur et à mesure, mais croyez-moi on ne m’y reprendra pas ! Et que dire de l’étape de rentrage des fils… aïe aïe aïe… Au début, allez savoir pourquoi, je m’étais mis en tête de rentrer les fils avec le crochet… bien trop long ! J’ai donc continué avec une aiguille à laine et là rien à dire, ça avance vraiment bien plus vite !

Bref, tout est bien qui fini bien, je m’y suis collée plusieurs jours de suite (semaines ?). Ensuite, je me suis lancée dans une bordure, assez simple, en 3 rangs, pour terminer en beauté mon ouvrage. Je n’en avais jamais fait donc j’ai vraiment improvisé pour cette partie, mais le résultat me convient bien.

IMG_0610 IMG_0604

Et voici le résultat ! Mon beau plaid avec le champignon Toad (oui oui, comme dans Mario, mais juste pas de la même couleur !)

IMG_0606IMG_0605 IMG_0602

Sitôt terminé, sitôt colis posté pour que mon ptit bouchon soit bien au chaud sous son petit plaid fait main et avec tout plein d’amour !

IMG_0611

Bon, je ne vous cache pas que pour ma prochaine tentative, je ferai certainement des granny squares plus gros parce que c’était quand même très long à faire. Mais j’y ai pris beaucoup de plaisir.

Côté pratique :

Fil utilisé : PHIL COTON 3 de chez PHILDAR, en écru, minerai et noir (je n’ai pas noté les quantités, j’allais racheter des pelotes au fur et à mesure du besoin… mais je dirais 1 noire, 2 minerai et peut-être 4 ou 5 en écru…)

 Crochet 2.5 mm

 

-Em-

 

Meaculpa : j’avais trouvé un exemple de ce dessin sur le Net mais je ne sais plus où, je ne suis donc pas en mesure de mettre un lien. Si jamais la personne passe par ici et qu’elle se reconnait, qu’elle n’hésites pas à me mettre un mot et je la citerai avec plaisir !

Picaillon, Mode Alternative

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une créatrice de talent et amie de longue date qui a lancé il y a environ un an la marque PICAILLON, Mode Alternative.

Sa philosophie : « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. » (Lavoisier)

Le recyclage des matériaux est au centre de ses créations. Ainsi, elle réintroduit dans le cycle de production les matériaux qui composaient des produits similaires arrivés en fin de vie. Vieilles chemises, jeans troués, fringues un peu trop vintage pour être réutilisées telles quelles, accessoires démodés, etc. PICAILLON, c’est le mélange des matières et des couleurs, un bon brin d’audace, une créativité débordante, pour donner vie à de nouveaux vêtements et accessoires originaux (voire uniques selon les modèles) et de qualité ! Le tout cousu main, avec patience et soin.

 Image2

« Unique ou en petite série, avec Picaillon, c’est un saut dans le temps, un voyage des matières, un doux et pétillant mélange de couleurs pour une Mode Alternative et Responsable, accessible à toutes les bourses de picaillons! »

 Picaillon2

Avis aux Toulousaines (et Toulousains, pas de jaloux ! ), PICAILLON organise une vente privée ce Samedi 21 Juin de 14h à 18h, à Toulouse, métro La Vache.

L’occasion pour tous de découvrir ou redécouvrir l’ensemble de la collection PICAILLON, d’échanger, d’essayer, de toucher, au juste de regarder.

En espérant vous y retrouver nombreux(ses) !

 Image3

Chez Laureline Carreño,
Impasse Jean-François Cailhava
Résidence Les jardins de Verlaine
Bâtiment 5, Appartement 521
31200 Toulouse
Pour toute information complémentaire, contacter Picaillon au 06 79 36 78 29 ou par mail à picaillon.ma@gmail.com

N’hésitez pas à aller faire un tour sur sa page Facebook ici ! Site Internet en cours de construction, à venir très vite !

 

Personnellement, j’aime énormément ce qu’elle fait. C’est toujours très inspiré, original, les tissus sont de bonne qualité et bien travaillés. Il y en a vraiment pour tous les goûts et toutes les bourses. Robes sur mesure, chemises, vestes, sac à main, besaces, portes-monnaie et portes-cartes, etc.

Tout le monde peut y trouver son bonheur !

-Em-